Le Docteur Alain Colignon pratique la chirurgie vasculaire et thoracique depuis 1980 (diplômé de l’Université Libre de Bruxelles avec grande distinction). En mai 2020, il a critiqué publiquement et vigoureusement la manière dont l’épidémie a été gérée par Sciensano (« Pourquoi l’École de Santé publique dont le nom était autrefois prestigieux a-t-elle été remplacée par une institution qui porte un nom ridicule plus adapté à un marchand de consoles de jeu qu’à un institut académique sérieux. Sciensano est évidemment pétri de conflits d’intérêts  ») et le gouvernement Wilmès. Il a aussi plaidé pour les protocoles défendus par le Dr Raoult.

Dans une récente lettre au président de l’Ordre des médecins de la province du Hainaut, il répond aux reproches que ce même Ordre lui a adressés. Le journal de reproduit avec son accord, les arguments qu’il développe : https://www.kairospresse.be/article/suivre-sa-conscience-ou-les-recommandations-de-sciensano/?fbclid=IwAR2SB0mhKOrr6ZKrmDnL3McjMQiHMJ_KCGzm6GrGY1qrIXwkqi7WQvLgs4g