La promulgation par la FDA, en 1989, reprise par l’OMS, en 1996, de la Dose minimale Toxique de l’aluminium alimentaire, par voie orale, déclare : Dose minimale Toxique de l’aluminium par voie orale :
1 mg / kg de poids corporel / jour.

Il s’agit d’un commandement de l’OMS, au-dessus de toutes les lois, qui interdit formellement l’administration à l’homme de tous les vaccins contenant de l’aluminium.