Première conférence de presse

Un groupe de médecins américains appelé «Médecins de première ligne de l’Amérique» a tenu une conférence de presse sur la Covid-19, l’hydroxychloroquine, et plus encore devant la Cour suprême des États-Unis.

Cette vidéo est méthodiquement censurée (youtube, etc. – nous l’avons téléchargée, ci-contre)

France Soir a retranscris cette conférence de presse

Le Dr Simone Gold, qui témoigne dans la vidéo, a depuis été licenciée : https://www.youtube.com/watch?v=tynTVhyGxiI&fbclid=IwAR3PsyAppukgY3ptv_Hj0bjfK2I7wy4j7sPSrJ_LRpTrl1TUxaHI3Hj01gI

Seconde conférence de presse

Americas Frontline Doctor Summit

Synthèse de la première conférence de presse

  • Les américains ne sont pas en détresse à cause d’un virus mais à cause d’une campagne de peur et cette peur est en train de détruire les gens, la société et l’économie.
  • Ils expliquent que le virus existent en 2 phases : préliminaire et avancée. Dans la phase préliminaire, avant ou une fois qu’on a contracté le virus, si on est soigné tôt, il existe un traitement mais que ce message a été écarté.
    Ce traitement a permis à des patients même très âgés atteints de Covid-19 souffrant de tension élevée, d’asthme … d’être soignés. Ce traitement est à base d’HYDROXYCHLOROQUINE, de ZINC et de ZITHROMAX.
  • Qu’il n’est plus possible de vivre dans un état de peur qui dirige le pays.
  • Que le confinement a été nuisible pour la population, les entreprises et l’économie.
  • Que les enfants supportent très bien le virus, que même si beaucoup sont infectés, très, très peu sont hospitalisés ( taux de mortalité de 0,002%). Ils tolèrent le virus et la plupart du temps sont asymptomatiques. Ils ne sont pas des vecteurs de transmission. LES ENFANTS NE TRANSMETTENT PAS LE VIRUS A LEURS PARENTS ET LEURS PROFESSEURS. C’est le contraire.
  • Le Dr Mark Woolhouse d’Ecosse (doctorat en maladie infectieuse et épidémiologie) a annoncé : « il n’existe aucun cas documenté de la covid-19 dans le monde entier où un enfant aurait infecté son professeur »
    Les enfants peuvent retourner à l’école sans avoir peur. C’est très important de normaliser la vie de nos enfants.
  • LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE EST DE NE PAS AGIR PAR LA PEUR MAIS PAR LA SCIENCE.
    Que la population doit se réveiller !