La Belgique est sens dessus dessous depuis l’ordonnance en référé du 31 mars condamnant l’Etat belge à mettre ses mesures liberticides en conformité avec la loi.

Les mesures sanitaires que les habitants du royaume subissent depuis un an seraient illégales ? La loi pandémie en discussion au Parlement ne serait-elle qu’un prétexte pour entériner sans les évaluer des mesures autoritaires qui n’ont, apparemment, produit que des résultats sanitaires délétères ?

Pour nous éclairer sur les conséquences de l’ordonnance du Tribunal de 1ère instance de Bruxelles et du vote à venir de la loi pandémie, le nouveau WEB journal BAM ! a invité LUC HENNART, Président honoraire du tribunal de 1ère instance de Bruxelles.

Déjà interviewé le 25 mars sur LN24, ce dernier ne mâche pas ses mots pour dénoncer l’improvisation du monde politique de ces derniers mois et l’infamie de cette loi pandémie, liberticide en l’état.

Talk-Show BAM les masques E03 ( cliquez sur l’image)
« Que faut-il préférer ? Le bruit des bottes ou le silence des moutons ? On se pose la question parce qu’il y a quand même un constat depuis des mois, c’est que le silence est un peu partout et on a une soif, je dirais, d’expression intelligente »